Soumission des films

MARCHE INTERNATIONAL DU FILM DE L’AFRIQUE CENTRALE (MIFAC 2018)

L’industrie cinématographique et audiovisuelle du Cameroun et de l’Afrique Centrale fait face aujourd’hui à de nombreux obstacles à son épanouissement, le manque de financement et la fermeture des salles depuis deux décennies en étant les plus évidents. Concomitamment et paradoxalement, l’intérêt du public pour les productions locales dont la diffusion est assurée par les télévisions nationales, sous – régionales, et internationales en quête de programmes innovants et plébiscités s’est accru, obligeant les acheteurs et vendeurs de produits audiovisuels à s’y intéresser fortement.


FORMULAIRE D’INSCRIPTION D’UN PROJET OU D’UN PRODUIT
DOSSIER DE PRESENTATION DU MIFAC

NB : Ce formulaire et les autres documents exigés doivent être transmis à l’adresse suivante: marchedufilm@ecransnoirs.org

Malheureusement, l’absence de lieux dédiés aux rencontres entre producteurs, distributeurs, diffuseurs et porteurs de projets de films et de produits audiovisuels en vue de leur commercialisation, les attentes du public étant prises en compte, ne favorise pas le développement du secteur tel que cela aurait pu être escompté.

De plus, l’iniquité dans les échanges entre ayant droits et « commerçants », la mauvaise maîtrise des pratiques et des différentes réglementations sont des facteurs pénalisant qui ne permettaient pas aux auteurs, producteurs, acteurs, à tous les professionnels du secteur hors la vente, la diffusion et la production de vivre de leurs productions et de développer le secteur.

Le marché du film de l’Afrique Centrale se positionne comme la plateforme par excellence d’échange entre les producteurs, distributeurs et distributeurs du monde entier, et les créateurs et producteurs de l’Afrique Centrale.

X