PETER SEDUFIA dans la cour des grands

Avec le film « Keteke » salué par l’ensemble de la critique africaine, le cinéaste ghanéen a éprouvé son talent et acquis un nouveau statut.

 

Le cinéaste ghanéen, Peter Sedufia, aura du mal à se présenter autrement que le réalisateur de « Keteke ». Et pour cause, le long métrage sorti en 2017 reste de loin son plus gros succès. Pour dire le moins, la production été primée à plusieurs reprises sur le continent, décrochant au passage le prix spécial du jury lors de la 23è édition du Festival « Ecrans Noirs ».

Dans cette comédie, Peter Sedufia met en scène avec humour un couple sur le point d’avoir un enfant. Après avoir manqué le train censé les ramener dans leur ville, Boï (Adjetey Anang) et Atswei (Lydia Forson) entament un long périple. Pendant 70 minutes, les deux personnages mettent alors tout en œuvre pour être au rendez-vous de la naissance de leur enfant.

Un chef-d’œuvre qui vaut en tout cas au cinéaste la reconnaissance et l’admiration de ses pairs. Le réalisateur et metteur en scène a en effet été primé en 2017 au Nigéria et en 2018 au Festival du film africain de Louxor. Il a même reçu le prix mention spéciale du jury au Festival africain Khouribja au Maroc. Autant dire que depuis « Keteke », Peter Sédufia joue dans la cour des grands.

Avant 2017 cependant, le cinéaste a déjà plusieurs productions à son actif. Pur produit de l’Institut national du cinéma et de la télévision au Ghana, il met très vite son talent et son diplôme au service du 7e art. On compte alors parmi ses premières réalisations « The Traveller », une romance sortie en 2014. Mais il y a aussi la série télédiffusée en 2016 « Master and 3 Maids » et la comédie « Sidechic » en 2018.

Pour ce qui est de la 24è édition des « Ecrans Noirs », Peter Sedufia peut nourrir l’ambition légitime de faire encore mieux. Il peut pour cela miser sur ses deux dernières réalisations, « Aloevera », mais surtout sur « Indie Nation », dans la catégorie Documentaire international.

Théodore Ayissi Ayissi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *